Toilette rituelle

Pompes funèbres Musulmanes, Besançon

Nous proposons une formation gratuite sur la toilette rituelle et les rites funéraires en Islam. Elle est organisée en groupe, dans nos locaux au 6 B rue Paul Pesty à Besançon.

Pour les inscriptions, merci de nous contacter via le formulaire de contact

image toilette rituelle.jpeg

Notre formation gratuite sur la toilette rituelle et les rites funéraires.

Cette formation est présentée selon la doctrine malikite. Nous avons eu l’honneur de participer au séminaire organisé par La Maison Des Savoirs et présidé par Dr Zakaria SEDDIKI et Docteur Mohamed HENDAZ. 

Le séminaire présentait la lecture et le commentaire en langue française du chapitre “Les rites funéraires”, du livre : “Les prescriptions juridiques” (Al Qawânîn Al Fiqhiyya) d’Ibn Juzzayy Al Kalbi (m. 741/1340),

Le livre “Les pratiques funéraires” rites : traditions évolutives, testament : guide et conseils, ouvrage écrit par Dr Mohamed HENDAZ.

L'essence de la toilette rituelle

L’homme a toujours connu la mort et le rapport qu’il entretient avec elle, a engendré des comportements différents.

Tantôt il l’affronte seul, tantôt avec son entourage. Il est vrai qu’il est souvent préférable que le “départ” se déroule en bonne compagnie, mais même si c’est le cas, la mort reste une vérité amère.

Face à l’inéluctabilité de la mort, l’agonisant se sent désemparé et envahi par le sentiment d’impuissance. C’est en donnant un sens à cette réalité que l’islam, comme d’autres religions et systèmes de pensée, accompagne les faits.

Les rites d’accompagnement du mourant sont très importants, ils comprennent la prononciation de l’attestation de foi ou le talqin, l’orientation du mourant en direction de la Qibla quand cela est possible, la récitation du coran.

Ne pas négliger les attitudes devant le mort, l'accélération des préparatifs funèbres, la préparation du mort et les rites autour du mort. Les soins apportés au défunt ont une importance primordiale en ce qui concerne le déshabillage du mort, la toilette rituelle (gasl al mayit) et la mise en linceul (takfin el mayit). Nous terminons par les rites d’intercession voir ci-dessus l’explication de salat al janaza, le cortège funéraire et l’inhumation.

Comment effectuer une toilette rituelle ?

L'islam exige qu'un mort soit lavé selon un rite précis avant son enterrement.

La toilette rituelle musulmane représente une obligation religieuse et un devoir envers le défunt. C’est l’un des éléments les plus importants du rite que prévoit l’islam après la mort.

La toilette rituelle islamique requiert une extrême pudeur à l’égard du défunt. L’homme doit être couvert du nombril jusqu’au bas des genoux et la femme du haut de la poitrine jusqu’aux genoux. La toilette d’un homme est observée par des hommes et respectivement pour les femmes. Un enfant peut être lavé par un homme ou une femme jusqu’à l’âge de sept ans.

Un époux peut également procéder à la toilette rituelle de son épouse et vice-versa.

Notez cependant que les intervenants et intéressés doivent être connus pour leur vertu et leur piété. Des vertueux se tiendront à l’écart de la médisance, feront montre de pudeur envers les défunts quant à l’état de leur corps et à leur passé et s'opposent fermement à toute forme d’hérésie dans l’intérêt des familles. Des membres de la famille peuvent y participer. Elle peut être effectuée au domicile, à l’hôpital ou dans un funérarium, par des personnes habilitées.

La toilette rituelle consiste à appliquer les petites et grandes ablutions sur le corps comme pour se préparer à la prière. Il faut d’abord nettoyer les parties intimes avec rigueur en exerçant des pressions légères sur le ventre. Une fois le corps séché, il est préférable de le parfumer avec des produits naturels tels que le musc, le camphre.

Le linceul est composé généralement de trois pièces de tissu blanc de matière naturelle (coton, lin) non cousu. L’absence de poches et de modèles a pour vocation symbolique de mettre socialement tous les hommes au même piédestal à leur mort.

« Dieu ne vous juge pas en fonction de votre apparence et de vos richesses, mais il regarde vos cœurs et observe vos actions »